Surendettement: un tabou qui peut tous nous concerner

Crédits à la consommation trop permissifs, difficultés à se gérer, perte de son emploi, maladie... Quels sont les facteurs qui peuvent faire basculer chacun d'entre nous dans le surendettement?

Ce soir (jeudi 19 janvier) à 20H10, l’émission Temps Présent sur RTS1 abordera ce sujet qui reste assez tabou dans un pays comme le nôtre. Et pourtant, que l'on soit cadre supérieur, employé à temps partiel, étudiant ou mère au foyer, le surendettement peut toucher n'importe qui.

Tout d'abord, qu'est-ce que le surendettement?

D'après la définition de Socialinfo.ch, le surendettement est un processus d'endettement en chaîne, souvent qualifié de spirale ou de cercle vicieux. Le consommateur endetté et dans l'incapacité de rembourser ses dettes, cumule la plupart du temps différentes formes d'emprunts : un ou plusieurs petits crédits, leasing de biens de consommation, découverts sur les cartes de crédit ou sur les cartes clients des grands magasins.

En 2000, parmi les ménages ayant un crédit en cours recensés par la Centrale d'information de Crédit (CIC, banque de données privée des professionnels de la créance), 18 %, soit près d'un sur cinq, cumulent deux emprunts ou davantage.

Si le phénomène est souvent considéré comme révélateur de nouvelles tendances consommatoires, il est également lié à une banalisation de l'emprunt, ainsi qu'à la forte incitation à la consommation véhiculée par les messages publicitaires. Cette dernière, dans une société où il faut "avoir" pour "être", ne s'est pas réduite dans le contexte socio-économique défavorable des années 90, contrairement à la capacité financière des ménages. (source: Socialinfo.ch)

Les personnes vivant seules et les hommes davantage touchés

Dettes Conseils Suisse a récolté des données précises en 2014 quant au profil des personnes et motifs qui les conduisaient au surendettement. Parmi les ménages endettés, les personnes vivant seules sont prédominantes (40%), ce sont surtout des hommes (57%), de nationalité suisse (61%) âgées de 31 à 50 ans (57%), avec un revenu moyen de  4'613 CHF. Néanmoins, 30% des personnes vivant dans ces ménages surendettés sont des enfants!

(source: www.schulden.ch)

Pour ce qui est des données propres à la réalité du surendettement des ménages ayant consulté pour la 1ère fois un service membre de Dettes Conseils Suisse en 2014, le montant moyen des dettes s'élève à 64'151 CHF, soit 13,9 fois le salaire mensuel moyen.

Les crédits à la consommation et la publicité en ligne de mire

Si le phénomène est souvent considéré comme révélateur de nouvelles tendances consommatoires, il est également lié à une banalisation de l'emprunt, ainsi qu'à la forte incitation à la consommation véhiculée par les messages publicitaires. Cette dernière, dans une société où il faut "avoir" pour "être", ne s'est pas réduite dans le contexte socio-économique défavorable des années 90, contrairement à la capacité financière des ménages.
La question du surendettement des ménages est sujette à controverses. Considérée par les milieux économiques comme étant du strict ressort de la liberté et de la responsabilité individuelles, elle est dénoncée par les défenseurs des consommateurs et par les services d'utilité publique pour une double raison : source de situations inextricables et de détresse pour les ménages concernés, elle implique également des conséquences négatives pour les ressources publiques (poursuites et faillites privées en augmentation, pertes fiscales, etc.).

Les contrats de crédit au comptant ou apparenté se rencontrent dans 33% des situations se surendettement. Et il faut savoir que la part de la dette totale liée à ces contrats équivaut à 17,7% de la dette totale (tous ménages confondus)! Le crédit à la consommation joue donc un rôle très important dans les situations de surendettement.

Mais le type de dettes le plus fréquent concerne les dettes fiscales. 69% des ménages surendettés ayant consulté Dettes Conseils Suisse en 2014 ont ce type de dettes. Une des raisons identifiée est que les personnes faisant l'objet de saisie de salaire n'arrive plus du tout à payer leurs impôts courants et ils s'endettent ainsi année après année auprès du fisc.

Reste que les dettes auprès des assurances maladies sont conséquentes avec 50% des ménages qui n'arrivent pas à les payer. Et les augmentations des primes maladie en 2017 ne feront qu'augmenter ce chiffre!

Types de dettes

Ce que soulignent les services d'aide, c'est que les ménages en difficultés mettent bien trop de temps avant de demander une aide extérieure, ce qui rend la situation d'autant plus critique. 

Si vous rencontrez des difficultés de ce type, nous vous conseillons de contacter :

Dettes Conseils Suisse qui met également une Hotline gratuite "SOS Dettes" au 0800 708 708

Solvable.ch

 
 
 
 
Affichages : 440
0 Clics: 440
0 Clics: 440

La Suisse peine à se remettre du choc du franc fort

En 2016, la Suisse a encore su tirer son épingle du jeu malgré le contexte difficile des marchés européens et sa monnaie surévaluée. Selon toute vraisemblance, la croissance du PIB devrait atteindre 1,4%* sur l’ensemble de l’année écoulée.

Le chômage devrait augmenter en 2017

Malgré tout, le franc fort n'en a pas finir de faire suer l'économie nationale avec en ligne de mire, notamment, le commerce de détail, l'industrie des machines-outils et le tourisme. Interrogée par Swissinfo.ch, Veronica Weisser, responsable du marché suisse auprès d’UBS ajoute: "Il y a une reprise, mais elle reste incomplète. Le taux de chômage devrait encore progresser ces prochains mois et atteindre son niveau le plus élevé en 2017, avant de redescendre".

Il faut dire que des dizaines de milliers d’emplois ont été perdus, selon l'Union Syndicale Suisse, depuis 2008 et le début de l’appréciation du franc face à l’euro. Dans l'interview accordée à Swissinfo.ch, Patrick Linder, directeur de la chambre d'économie publique du Jura bernois, s'en inquiète: "La situation est devenue critique pour de nombreuses petites entreprises de la branche, tant leur capacité de résistance a été mise à rude épreuve. Certaines sociétés actives dans la sous-traitance sont aujourd’hui à deux doigts de mettre la clé sous la porte".

Reste qu'un secteur est totalement épargné, c'est celui de l'industrie pharmaceutique suisse qui livre des médicaments pour une énorme partie du monde, soit quelque 84,6 milliards de francs d'exportation en 2015.

Certes le PIB devrait rester stable mais la pression reste très forte sur des secteurs clés de l'économie (finances, tourisme, industrie) et la consommation des ménages suisses ne connaît guère d'embellie.

Pendant que l'Etat reste spectateur...

Professeur d'économie à l'Université de Fribourg, Sergio Rossi regrette le manque de vision et d’ambition des pouvoirs publics, qui disposeraient pourtant de toutes les cartes en mains pour relancer l’activité économique par les investissements: "Avec une charge de la dette quasiment nulle, ce serait le bon moment pour l’Etat d’investir dans les infrastructures, la formation ou encore le soin aux personnes âgées. Cela générerait de la croissance qui profiterait aux ménages, aux entreprises ainsi qu’aux générations futures. Malheureusement, le gouvernement et la majorité du parlement n’arrivent pas à se départir de leur approche budgétaire purement comptable".

* source: KOF Zurich

Affichages : 274
1 Clics: 274
1 Clics: 274

Léger recul des prix à la consommation en 2016

L'indice des prix à la consommation (IPC) a diminué de 0,4% en 2016. Ce recul s'explique essentiellement par les baisses de prix enregistrées pour les produits pétroliers et les automobiles, explique jeudi l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Les prix des produits locaux ont baissé de 0,1% en moyenne et ceux des produits importés de 1,4%. Le renchérissement annuel moyen avait atteint -1,1% en 2015 et 0,0% en 2014, précise le communiqué.

Pour le seul mois de décembre, l'IPC a perdu 0,1% par rapport au mois précédent. Cette évolution est imputable aux prix plus bas enregistrés pour les voyages à forfait à l'étranger et dans le secteur de l'habillement. Les denrées alimentaires sont également devenues meilleur marché en décembre.

En revanche, les prix du mazout ont augmenté, de même que ceux des transports publics et des transports aériens.

Source: bilan.ch

Affichages : 203
0 Clics: 203
0 Clics: 203

Ces bonnes résolutions que l’on prend chaque nouvelle année !

Chaque premier de l’an, tout de suite après le compte à rebours des douze coups de minuit, il est de coutume de prendre des résolutions qui devraient, nous semble-t-il, améliorer grandement notre existence pour les douze mois à venir.

Si vous aussi vous faites partie des joyeux téméraires – ou des doux utopistes – vous compterez certainement parmi vos résolutions l’une des suivantes :

1) Faire du sport.

C’est la résolution qui revient le plus souvent et aussi celle qui est la moins tenue ! En effet, les centres de loisirs voient toujours leurs quotas faire un boum en janvier. Si vous êtes membres d’un fitness, vous aurez le déplaisir de voir vos machines de muscu prises d’assaut les deux premiers mois de l’année, mais à partir de mars, ne vous inquiétez pas, tout reviendra à la normale.

Pour vous aider à tenir votre objectif sportif, voilà quelques astuces. Primo, optez pour un sport pour lequel vous avez un réel plaisir. Faire du yoga parce que c’est à la mode ou du cross fit juste parce que c’est l’activité qui devrait venir à bout de votre culotte de cheval ne vous aidera pas à tenir sur la durée. Deuxio, essayez de trouver un/e partenaire de loisirs pour vous booster mutuellement en cas de coup de mou. Finalement, passez en mode « effort-réconfort ». C’est-à-dire, après votre séance de sport, c’est à coup sûr un bain relaxant qui vous attend. Ou alors, c’est le plaisir de pouvoir atteindre un objectif comme de fermer à nouveau votre jeans préféré. En résumé, il faut vous trouver une bonne motivation pour vous bouger !

N’oubliez pas qu’une séance par semaine d’au moins 45 minutes, c’est déjà très bien et que bouger au quotidien, c’est aussi prendre davantage les escaliers au lieu de l’ascenseur, rentrer à pieds au lieu de prendre le bus, etc.

 

2) Manger mieux.

Après les gueuletons de fin d’année, vous êtes dans les starting blocks pour booster votre consommation de fruits et de légumes et ne plus sauter sur le moindre paquet de chips ou de biscuits qui traîne. Normal, votre estomac est en saturation. C’est donc le moment de prendre de nouvelles habitudes !

Manger en coup de vent ou affalé devant votre ordinateur, c’est du passé ! Prenez le temps d’avaler votre repas, assis et au calme, sans faire une autre activité, vous permettra de manger moins et d’éviter les maux d’estomac. D’autre part, il convient de faire des compromis. Par exemple, au lieu d’engloutir une barre de chocolat en dessert, prenez-en la moitié et complétez avec un fruit. De même, si vous prévoyez un bon repas au restaurant le soir, pensez à dîner plus légèrement. L’idée n’est pas de vous priver mais de rétablir un meilleur équilibre alimentaire, soit un profit pour votre santé sur le moyen terme déjà.

Optez pour des aliments plus riches en fibres et en nutriments en choisissant le riz, le pain, les pâtes en version complètes ou semi-complètes. Et abusez des légumes sous toutes leurs formes !

Préparez-vous une boîte ou un sachet à « grignotage sain » en cas de fringales entre les repas. Par exemple, quelques fruits secs, une poignée d’amandes et des biscuits de type Dar Vida. Mieux vaut manger quelque chose vers 16h plutôt que vous jeter sur l’apéro le soir ou de compenser à coup de pralinés vers 20h devant la télévision.

 

3) Faire le tri

L’heure des résolutions est aussi l’heure du grand nettoyage. On fait le tri dans ses papiers, dans sa maison mais également dans son entourage ! Franchement, en 2017, il est temps d’arrêterez de la jouer bonne poire. Les gens parasites qui ne viennent que se plaindre ou vous demander des services, c’est à tenir à distance. Pensez à vous !

Pour les gros bordéliques ou celles et ceux qui ne peuvent rien jeter, nous vous conseillons le livre de Marie Kondo, La Magie du rangement. Les conseils sont simples à mettre en pratique.

 

4) Arrêter de fumer

J’en connais qui se mordent les doigts puisqu’ils ont craqué le 2 janvier déjà ! Voilà, c’est une résolution facile à prendre mais bien difficile à tenir. Décider d’arrêter de fumer doit être un processus qui se décide en amont et non sur un coup de tête. L’association Stop Tabac vous indique les règles à suivre.

 

5) Positiver

Voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide ! Nous sommes tous plus ou moins prédisposés à la chose mais il n’empêche que l’optimisme, ça se travaille. Autant on ne peut changer sa morphologie, autant on peut changer sa manière de penser et d’appréhender la vie. Pour vous aider, retenez la citation d’Helen Keller : “Lorsqu'une porte du bonheur se ferme, une autre s'ouvre ; mais parfois on observe si longtemps celle qui est fermée qu'on ne voit pas celle qui vient de s'ouvrir à nous.” Autrement dit, chaque fois qu’il vous arrive un coup du sort, gardez toujours à l’esprit que quelque chose de positif s’ouvrira à vous, même si vous ne le voyez pas dans l’immédiat.  Ça n’est pas une situation donnée qui vous pourrit la vie ou, au contraire, vous apporte de la joie mais bien la manière dont vous la vivez.

 

6) Économiser

Comme le début d’année est souvent synonyme de compte en banque à sec (Noël étant passé par-là !), il est judicieux de repenser un peu son budget. Vous êtes du genre panier percé ? Prenez vos finances en main ! Ne sortez qu’avec du cash et n’utilisez plus vos cartes bancaires et de crédit. Vous aurez ainsi un meilleur aperçu de ce qui sort.

Fixez-vous un objectif comme des vacances au soleil ou un nouveau canapé. Vous serez vite surpris de constater qu’en ne dilapidant pas votre argent dans une énième paire de chaussures ou dans un gadget technologique, vous pourrez vous offrir quelque chose de bien plus utile ou enrichissant en patientant quelques mois.

 

7) Prendre du temps pour soi

Eh oui, avec nos vies trépidantes, pas facile de pouvoir s’arrêter un moment pour souffler et pensez uniquement à soi ! Pourtant, il est salutaire de se ressourcer en lisant un bon bouquin, en faisant régulièrement des siestes, une balade en forêt ou en participant à des cours de cuisine. Bref, en 2017, prévoyez un créneau dans votre agenda chaque semaine pour un rendez-vous avec vous-même. Vous culpabiliser à l’idée de ne pas passer ce temps-là avec vos enfants ? N’ayez aucun scrupules puisque si vous êtes épanoui/e, vos bambins le sentiront et le seront aussi !

Affichages : 418
0 Clics: 418
0 Clics: 418

Pensez à l'action 2x Noël !

Si vous en avez marre de la surconsommation qui entoure les fêtes de fin d'année ou, tout simplement, vous souhaitez faire une bonne action, pensez à "2x Noël"!

Qu'est-ce que c'est?

Pour ceux qui n'en ont pas encore entendu parler, cette action, qui en est à sa 20ème édition, collecte des paquets en faveur des personnes démunies en Suisse et à l’étranger. Concrètement, du samedi 24 décembre 2016 au samedi 7 janvier 2017, vous pouvez confectionner un colis avec des produits tels que des produits d'hygiène, des fournitures scolaires, des chaussures neuves pour enfants et des denrées alimentaires non périssables (= 6 mois minimum). Vous pourrez déposer gratuitement votre paquet (un simple carton bien fermé fait l'affaire) à La Poste. Les offices de poste fournissent des étiquettes préimprimées. Il suffit de dire que le colis est destiné à «2 x Noël». Ou avec pick@home, le facteur vient chercher votre colis à la maison.

Autre solution: acheter un paquet virtuel en ligne, en faisant un don. Cela permet d'acheter directement les denrées utiles - surtout quand c'est pour l'étranger - car les personnes aiment consommer les produits qu'elles connaissent. De plus, il est beaucoup plus économique et écologique de se fournir sur place.

Les dons sont finalement distribués, pour moitié en Suisse, pour moitié à l’étranger. L’ensemble de la collecte est diffusée par les canaux de la Croix-Rouge suisse, qui peut ainsi se porter garante de la bonne affectation des dons.

Pour en savoir plus: 2xNoël

Affichages : 462
1 Clics: 462
1 Clics: 462

Cette année, on va dépenser plus à Noël (paraît-il)!

Les Suisses ont décidé, pour 2016, d'ouvrir un peu plus grand leur porte-monnaie. Selon une étude du cabinet d'audit et de conseil EY, le budget moyen consacré aux cadeaux serait de 294 CHF, soit 7% de plus que l'année dernière.

Il s'avère que les femmes sont plus généreuses que les hommes et la majorité des emplettes (55%) s'effectue dans les magasins spécialisés. Le shopping en ligne n'est pas oublié puisqu'il correspondrait à 17% des parts de marché.

Les prix étant souvent plus attractifs à l'étranger, les Suisses pratiquent à 33% le tourisme d'achat quand il s'agit de faire plaisir pendant les fêtes.

Affichages : 532
0 Clics: 532
0 Clics: 532

Mobilisez-vous pour que les assureurs redistribuent leurs excédents!

L’union fait la force. Téléchargez la lettre-modèle pour que les assureurs s’engagent à vous redistribuer les montants excédentaires qu’ils thésaurisent!

Publié ce jour, 4 novembre, voici l'article de la FRC :

"Certaines caisses maladie, à l’image des petits rongeurs, aiment stocker moult noisettes à l’approche de l’hiver. Si quelques réserves sont souhaitables pour mettre les finances de l’assureur à l’abri d’une éventuelle grosse épidémie de grippe, par exemple, une dizaine d’entre eux font toutefois dans la démesure. C’est ce que montrent le test de solvabilité du site priminfo et le magazine Bon à Savoir.

Dans le top ten, qu’il publie cette semaine, figure Concordia avec plus de 480 millions de francs de réserves excédentaires, puis par ordre décroissant Visana, Helsana, Swica, Intras, Vivao Sympany, CSS, Assura, Sana24 et finalement Vivacare avec «seulement» près de 44 millions en surplus. Sur ces dix, seules Concordia et Vivao Sympany se sont engagées à redistribuer ces fonds aux assurés.

Du coup, Bon à savoir invite les assurés des huit autres caisses à leur écrire pour demander la restitution de ces réserves excédentaires et de mettre l’Office fédéral de la santé publique en copie. Une excellente idée que la Fédération romande des consommateurs encourage à suivre. S’associant à cette démarche, la FRC met également une lettre-modèle à disposition en souhaitant qu’une mobilisation massive pousse les assureurs à mieux soigner leurs clients."

Rendez-vous sur le site de la FRC qui vous propose de télécharger une lettre modèle à envoyer à votre caisse d'assurance maladie si celle-ci figure parmi les institutions visées.

Affichages : 888
1 Clics: 888
1 Clics: 888

Ces produits qu'on nous facture trop cher

On le sait tous, il y a une bien grande différence entre le prix de vente d'un produit que l'on achète et son prix de fabrication. En cause, les intermédiaires, la TVA et autres taxes, et bien entendu, le marketing et la publicité.

Voici quelques exemples de produits courants que nous achetons bien au-dessus de leur réelle valeur.

Les parfums

Ce sont les produits phares durant les fêtes, les eaux de toilette, eaux de parfums et dérivés ne sont pourtant pas si dispendieux qu'il n'y paraît. Le magazine 60 Millions de consommateurs explique que, généralement, le liquide présent dans le parfum ne représente que 1 à 1,5% du prix de vente de l'article ! Le reste étant dédié à 25% pour la publicité et le marketing ou encore 15% pour la marge de la marque du parfum... Alors même quand on profite d'offres à prix réduits avant Noël dans les parfumeries,  L'Oréal, Guerlain and co s'en mettent encore plein les poches!

Le disque dur de votre Smartphone

Peu importe la marque, que vous soyez Apple ou Samsung, vous aurez remarqué que nos bijoux technologiques - déjà très onéreux - voient leur prix flamber encore en fonction de la capacité de leur disque dur. Eh oui, parce qu'aujourd'hui on adore stocker plein de photos et de vidéos et que les applications envahissent notre quotidien. Donc, si vous optez pour le dernier iPhone 7 de 128 GB, il vous en coûtera en moyenne 120 CHF de plus que pour le modèle à 32 GB. Pourtant, une carte micro SD de 128 Go coûte moins que 50 CHF...

Les lunettes

Alors s'il y a bien un produit où on se fait plumer en beauté, c'est bien les lunettes. Là où vous payerez environ 150 CHF pour une monture chez un opticien, le coût de fabrication varie entre 5 et 40 CHF. Quant aux verres, là aussi c'est le jackpot puisque la marge se situe entre 10 et 50 %. On comprend mieux pourquoi les discounteurs peuvent se permettre d'offrir la 2ème paire ou vous faire un rabais proportionnel à votre âge...

Les divers services chez le garagiste

Il est bien connu que la facture est en général salée quand Titine va chez le garagiste. Et comme on n'y connaît souvent pas grand chose, difficile de négocier ou de contester un devis. Si les pièces ne sont pas forcément chères, les frais pour la main d’œuvre le sont nettement plus. La TdG annonçait d'ailleurs qu'à Genève, une heure peut vous être facturée de 80 à 220 CHF! Soit un énorme écart de prix. En outre, sachez que le devis peut être gratuit ou payant... En cas de devis payant non annoncé au préalable, sachez que vous êtes en droit de le contester au moment de payer la facture! Reste que la plus grande problématique reste l'honnêteté au sein la profession... L'émission ABE avait réalisé un test éloquent il y a plus de 10 ans sur le sujet en présentant une même voiture à divers garages de Suisse romande.

Affichages : 1036
1 Clics: 1036
1 Clics: 1036

acheter moins cher les jouets pour Noël ?

Si vous avez des enfants, vous êtes confronté(e) chaque année à la – souvent trop longue - liste de cadeaux souhaités pour la fête de Noël.

Chez Radin, nous avons souhaité faire un petit comparatif des prix pour savoir quels magasins, traditionnels ou en ligne, proposaient les prix les plus avantageux en matière de jouets. Nous avons donc sélectionné divers produits, du jouet 1er âge à la console de jeux vidéo. Veuillez noter que les prix ont été pris en compte le 14 novembre et ne prennent pas en compte des promotions qui pourraient survenir entre-temps.

Petit tour d’horizon dans la jungle des offres commerciales...

N° 1:Téléphone pour bébé à tirer Fisher Price

                   

Le téléphone Fisher Price est le moins cher chez Maxi Toys.

N° 2: Fur Real Friends Torch mon Dragon Magique

Pour cet article, Franz Carl Weber et microspot.ch sont les meilleurs marchés. À noter que le port est offert dès 49 CHF sur microspot.ch.

N° 3: Playmobil Dollhouse 5303

Là encore, Maxi Toys se montre très concurrentiel. Migros et Franz Carl Weber affichent quant à eux un prix relativement élevé.

N° 4: Jeu de société Monopoly Junior 2016

King Jouet se démarque nettement avec une dizaine de francs de différence en moyenne. À noter que les mauvais élèves de ce classement-ci seront nettement rattrapés par Galaxus.ch car, si vous n'achetez que cet article-là sur le site, il vous en coûtera 9 CHF de frais de port, la commande ne dépassant pas 50 CHF.

N°5 : Barbie Noël Emeraude

La Barbie Emeraude nous a donné plus de difficultés, étant donné qu'on ne l'a, pour l'instant, pas trouvée partout. La différence de prix est plutôt cinglante entre les trois magasins que sont Maxi Toys, King Jouet, Toys R'Us en comparaison avec Franz Carl Weber, à savoir une trentaine de francs! Aïe, aïe... mieux vaut ne pas acheter ce jouet-là chez l'enseigne au petit cheval!

N°6 : Le Circuit Carrera Go! DTM Speedway, Mercedes AMG - BMW M3

Le prix le plus attractif de ce circuit qui plaira tant aux grands qu'aux petits se trouve sur le site www.sobaby.ch (frais de port inclus).

N°7 : Nouvelle console Nintendo 3DS XL - noir ou bleu métallisé

Cette console portative sera certainement l'un des produits phares sous le sapin cette année. Si vous souhaitez faire une bonne affaire, filez sur le site www.microspot.ch!

Voilà les Pics Pics, nous pourrions continuer encore longtemps à faire des comparatifs mais, vous l'aurez compris, il vaut mieux se renseigner avant d'acheter car il n'y a pas un magasin en particulier qui affichent toujours le meilleur prix.

Autre point à ne pas négliger, les programmes de fidélité et de fidélisation qui peuvent également impacter votre porte-monnaie. En effet, si une enseigne vous propose une action de 20% ou plus sur une période donnée, les prix mentionnés ci-dessus peuvent donc évoluer... Ouvrez donc l’œil et servez-vous d'internet pour étudier les prix depuis chez vous! 

Affichages : 2474
1 Clics: 2474
1 Clics: 2474

Les vols low cost vont toujours plus loin

De nos jours, se rendre à Barcelone ou Marrakech est devenu chose facile et coûte bien moins cher qu'un billet CFF Genève-Zürich en 2ème classe!

En effet, les compagnies aériennes à bas coûts ont révolutionné notre manière de voyager. Fortes de ce succès et grâce à la chute du prix du kérosène et à la nouvelle génération d'appareils plus économiques, elles n'hésitent pas aujourd'hui à grignoter de nouvelles parts de marché, à savoir celles des lignes transatlantiques, autrefois chasse gardée des grandes compagnies aériennes. Longtemps protégées par les accords Open Skies, ces dernières doivent désormais faire face à une nouvelle concurrence et n'ont pas tardé à réagir en baissant le prix de certains sièges et en ouvrant de nouvelles liaisons. Il n'empêche que si vous souhaitez vous rendre à New York, il vous en coûtera 398 dollars avec une compagnie low cost, contre 600 dollars avec une compagnie traditionnelle. «Clairement il y a une forte demande pour des vols long courrier à bas coûts», dit à l'AFP Robert Palmer chez WestJet.

Reste que le voyageur n'est pas toujours prêt à faire confiance à une compagnie à bas coût quand il s'agit de traverser l'Atlantique. "Prendre Easyjet pour une destination à 2 heures de chez moi ne me pose pas de problème. Par contre, pour un vol de 10 heures, je ne me verrais pas forcément opter pour ce genre de compagnie", nous confie Céline. Selon l'expert George Hobica, ces compagnies ont encore une réputation à bâtir. "Si votre vol est annulé, vous êtes cuits, alors qu'une grande compagnie aérienne peut vous réorienter vers le vol d'un partenaire", conclut-il.

Source: AFP

Affichages : 703
0 Clics: 703
0 Clics: 703

À Noël, festoyez sans vous ruiner !

En cette ère consumériste, la fête de la naissance du Christ (on vous rappelle quand même l’origine au cas où vous l’auriez oubliée !) va une fois encore se révéler outrageusement dispendieuse pour la plupart d’entre nous.

Aussi cruel qu’une gastro qui nous pulvérise l’estomac, Noël a le don d’assécher notre porte-monnaie en plus de vider toute notre énergie !  

Voici donc quelques astuces qui vous permettront de ménager vos nerfs et vos finances…

Le repas de Noël communautaire

La famille étant nombreuse, les estomacs à remplir le sont aussi. Pour ne pas déléguer l’ensemble du menu à une seule personne, rien ne vaut le partage des tâches : Tati s’occupe de l’apéritif, vous de l’entrée, vos parents du plat principal, oncle Charles du fromage et votre belle-mère du dessert.  Les cousins apporteront les boissons et les enfants seront amenés à dresser la table. Si vous passez les fêtes avec des amis, optez également pour cette approche du pique-nique canadien.

Si votre famille vient de l’étranger ou que vos proches ne peuvent participer, choisissez un repas convivial tel que la fondue chinoise ou la raclette afin de vous éviter de passer votre soirée en cuisine. Pour limiter les frais, consultez les offres de l’avent des grandes enseignes qui font des promotions attractives, notamment sur la viande pour fondue chinoise.

Pour un menu plus traditionnel mais respectueux de votre budget, consultez les menus « pas chers » proposés par Cuisine Actuelle et Cuisine AZ.

 

Les cadeaux

Pour offrir des cadeaux à toute votre famille sans finir sur la paille, rien ne vaut une bonne organisation tout au long de l’année. Profitez des soldes d’après Noël pour acheter des produits non périssables (textile, accessoires pour la cuisine, bougies parfumées, boîtes à biscuits fantaisie, etc.) que vous pourrez offrir l’année d’après. Il est aussi conseillé d’ouvrir l’œil durant l’été et sa période de soldes, lors de vos voyages à l’étranger, etc. On ne le dira jamais assez, les cadeaux de Noël s’achètent au fil de l’année afin d’échelonner les dépenses et de ne pas finir dans le rouge aux mois de décembre et janvier.

Autre astuce pour limiter les frais : décider unanimement de ne pas faire de cadeaux. Certaines familles prennent le parti de ne plus s’offrir de présents et de se concentrer uniquement sur la réunion familiale et le repas de fête. D’autres ne font un cadeau qu’à un seul membre de la famille qu’ils auront tiré au sort au préalable selon un rituel familial.

Si vous êtes du genre à aimer gâter vos proches, nous vous conseillons de profiter des offres proposées tout au long de l’avent : le Black Friday (dernier vendredi de novembre) et le Cyber Monday, où les enseignes comme les sites de ventes en ligne vous font profiter de rabais très intéressants.  Il y a aussi les sites de ventes flash et de déstockage qui vous permettent d’acquérir des produits à prix réduits. Veillez toutefois à bien contrôler que les produits sont livrables avant Noël !

Profitez également de votre réseau ! Un ami travaille dans une firme horlogère ou une entreprise de cosmétiques ? Il a certainement accès aux ventes de Noël pour les employés et, par son intermédiaire, vous pourrez profiter de rabais conséquents sur une liste de produits.

Consultez les offres sur les sites d’annonce car vous pouvez trouver des produits qui n’ont quasi jamais servi, voire même encore dans leur emballage d’origine. Idéal pour votre fils qui rêve d’un tricycle ou d’un snowboard.

Il reste encore les cadeaux à faire vous-même (biscuits, déco, savons, etc) mais cette option-là demande d’avoir du temps devant soi… Si tel est le cas, foncez sur Pinterest qui vous propose plein d’idées et de techniques pour réaliser des créations maison ! Si vous avez un talent particulier (vous êtes un as de l’informatique, vous adorez cuisiner ou aimez jouer avec les enfants, etc), pensez à faire des bons à un proche qui appréciera vos services : « Bon pour une matinée à t’apprendre à utiliser internet », « Bon pour un souper à la maison », « Bon pour une soirée de baby-sitting », etc.  

 

La décoration

Que cela soit pour la décoration de table ou de votre intérieur, n’hésitez pas à aller chiner dans les magasins de 2ème main, au Centre Social Protestant, Coup de pouce, etc.

Si vous ne souhaitez pas investir dans un sapin de Noël, pourquoi ne pas décorer de boules et guirlandes vos plantes d’intérieur ! L’effet de fête est garanti et au moins, vous n’aurez pas les aiguilles à ramasser.

Consultez également votre entourage, amis, voisins, qui ont peut-être une multitude de décorations qu’ils n’utilisent plus.

Autre possibilité : ne rien décorer, ce qui vous évitera de devoir tout ranger en janvier !

 

La tenue de soirée

Là encore, pas besoin d’acheter du neuf ! N’hésitez pas à accessoiriser une tenue classique avec un beau foulard, des bijoux fantaisie, etc. Un maquillage de fête et une paire de talons hauts transforment une allure, même si vous portez votre traditionnel jean et un chemisier. Une autre astuce consiste à emprunter des vêtements à une amie dont la taille est similaire à la vôtre. Vous aurez l’impression d’avoir une tenue toute neuve mais qui ne vous aura rien coûté !

 

Les vœux à souhaiter

À l’heure du 2.0, les possibilités sont nombreuses pour envoyer des cartes virtuelles, des messages photos, des vidéos et bien d’autres choses pour souhaiter vos vœux de fin d’année. Il y a quantité de sites et d’applications gratuites qui vous proposent ce genre de services. Donc pas la peine de dépenser de l’argent en timbres et cartes de vœux !

Affichages : 884
0 Clics: 884
0 Clics: 884

Des médicaments beaucoup trop chers en Suisse

Le communiqué émanant de la Surveillance des prix révèle que les médicaments que nous achetons en Suisse affichent des prix surfaits.

En effet, un test a été réalisé auprès de 15 pays européens et les résultats sont cinglants... Nous payons en moyenne 41% de plus pour les génériques et près du double pour les médicaments originaux dont le brevet a expiré.

Des mesures de régulations s'imposent afin que nous ne soyons plus les dindons de cette mauvaise farce!

Voici celles dont fait état le communiqué de la Surveillance des prix:

1. Mise en place rapide d’un système efficace de prix de référence: le Conseil fédéral a annoncé le 19 juin 2014 déjà qu’il entendait introduire un système de prix de référence (aussi appelé système de montant fixe). Tous les médicaments originaux dont le brevet a expiré et les génériques contenant la même substance active doivent être classés dans un même groupe. L’assurance de base ne remboursera plus qu’un montant fixe par substance active déterminé sur la base d’un générique bon marché (pas forcément le meilleur marché). Ce montant fixe doit être adapté régulièrement et le prix plafond établi par une comparaison avec les prix pratiqués à l’étranger. Dans un tel système, les patients sont davantage incités à choisir des préparations bon marché qui leur seront remboursées intégralement. Les fabricants de génériques et de préparations originales dont le brevet a expiré peuvent avoir avantage à abaisser  leurs  prix au niveau  du montant  fixe ou en-deçà pour rendre l’achat intéressant pour les patients (puisque ceux-ci n’ont aucun surcoût à assumer). Les patients conservent leur liberté de choix. Dans des cas exceptionnels devant être justifiés par un médecin, l’assurance de base pourrait continuer à rembourser un générique dont le prix est élevé ou la préparation originale.

2. Examen global de l’ensemble des prix des médicaments en 2017: aucun examen des prix n’a été effectué en 2015 ni en 2016, aussi un examen global s’avère-t-il  des  plus  urgents  en  2017.  Ce d’autant plus que les prix de la plupart des médicaments sont encore fixés d’après un taux de change bien supérieur à 1,20 franc pour 1 euro.

3. Examen  annuel  du  prix  de  tous  les  médicaments  dès  2018 : à compter de 2018, après l’examen global de 2017, les prix de l’ensemble des médicaments devront être analysés chaque année. C’est la seule façon de se conformer aux directives du Tribunal fédéral et aux dispositions de la  loi fédérale sur l’assurance maladie (LAMal) en matière d’économicité.

4. Suppression  du  principe  de  territorialité  et  remboursement  des  médicaments achetés  à l’étranger : afin d’exercer une pression accrue sur les prix excessifs pratiqués en Suisse, les patients bénéficiant d’une ordonnance médicale doivent aussi pouvoir acheter des médicaments à l’étranger pour leur usage personnel et se les faire rembourser par l’assurance de base dans le cas où le médicament  (ou  un  médicament  ayant  la  même  substance  active)  figure  sur  la  liste  des  spécialités  et s’avère meilleur marché à l’étranger. Il s’agit ici de soutenir les patients désireux de réaliser des économies.

5. Respect du principe d’économicité: en vertu des principes d’économicité et d’efficience inscrits dans la LAMal, la valeur plancher résultant de la comparaison avec les prix pratiqués à l’étranger et de la comparaison transversale des effets thérapeutiques (comparaison avec des médicaments similaires en Suisse) doit déterminer le nouveau prix de fabrique. Cette approche doit également être précisée dans la LAMal. La comparaison des effets thérapeutiques doit aussi pouvoir être effectuée, en principe, avec des génériques, pour autant que les médicaments soient comparables.

6. Abaissement  de  la  marge  de  distribution  et  correction  des  incitations  pernicieuses: la marge de distribution est trop élevée en Suisse. Comme elle dépend du prix, elle a pour effet pervers de conduire à la remise de médicaments plus chers. L’ordonnance qui régit la marge de distribution est en cours d’adaptation. Le Surveillant des prix attend du Conseil fédéral qu’il exploite le grand potentiel d’économies en faveur de l’assurance de base.

7. Agrandissement du panel: les pays constituant le panel actuel de l’OFSP comptent parmi ceux où les médicaments originaux dont le brevet a expiré sont les plus chers d’Europe. Il serait donc judicieux d’inclure des pays comme l’Italie, l’Espagne et le Portugal.

8. Droit de porter plainte et de faire recours pour les assureurs maladie et les organisations de patients : actuellement,  seuls  les  fabricants  disposent  du  droit  de  porter  plainte  et  de  faire  recours contre les décisions de l’OFSP portant sur les  médicaments  remboursés  par  les  caisses. Il est  urgent  de  conférer  aux  assureurs maladie  et  aux  organisations  de  patients,  en  leur  qualité d’agents payeurs, les mêmes droits que ceux dont bénéficient les entreprises pharmaceutiques.

9. Mesures concernant les médicaments brevetés: les nouveaux médicaments recèlent aussi un grand potentiel d’économies. Plus aucune prime à l’innovation ne doit être accordée et des solutions doivent être trouvées pour le remboursement des nouveaux médicaments spécialisés et des thérapies combinées en réduisant au maximum les coûts.

Affichages : 1095
0 Clics: 1095
0 Clics: 1095

Fêter Halloween sans enterrer votre budget!

Halloween est une fête qui séduit les enfants grâce aux déguisements et à la joie de se faire peur. Pour une célébration réussie, la décoration et les « effets spéciaux » font toute la différence. Alors pour créer une ambiance digne de la Famille Adams à moindre coût, voici quelques idées qui nous ont été redemandées par nos amis radins!

Vive la décoration!

Les bougies ensanglantées

Pour donner un petit côté sanglant à votre décoration, cette astuce ultra-simple sera du plus bel effet. Il suffit d’allumer une bougie de couleur rouge et de faire couler la cire de cette dernière sur des bougies blanches.

L’incontournable citrouille

Creusée ou peinte, la citrouille est le produit phare d’une ambiance « halloweenesque ». S’il est plutôt fastidieux de la dépouiller de son intérieur et de la tailler de multiple manières, vous pouvez vous rabattre sur une décoration plus superficielle mais tout aussi attractive. Vous pourrez ensuite agrémenter votre citrouille de multiples accessoires comme en témoignent les photos ci-après.

     

Les mini-courges se transformeront en araignées ou en chauve-souris. Pour la première version, utilisez du fil de fer chenille noir pour les pattes qu’il vous suffira de couper à la longueur souhaitées, puis de les piquer dans la (vraie) citrouille en retirant un peu les poils à l’extrémité pour faciliter l’insertion. Vous aurez pris soin auparavant de creuser le dessus de la courge pour y mettre une bougie. Pour la seconde version, peignez la mini citrouille en noir et découpez des ailes de chauve-souris dans du papier cartonné noir. Pliez légèrement la première extrémité des ailes pour y appliquer de la colle forte et les coller contre la citrouille. Dessinez les yeux à l’aide de peintures blanche et noire.

Les fausses toiles d’araignées

Vous trouverez cette décoration dans les grandes surfaces au moment d’Halloween ou dans les magasins spécialisés. Les fausses toiles d’araignées ne sont pas onéreuses et apportent vraiment un effet de maison hantée. Vous pourrez également acheter des araignées en plastique pour un côté encore plus effrayant !

L’invasion de chauve-souris

Munissez-vous de papier noir, téléchargez un chablon de chauve-souris sur le net et découpez vos bêbêtes. Fixez-les ensuite sur les murs à l’aide de scotch de peintre.  

Les ballons fantômes

L’option la plus simple est d’acheter des ballons blancs et d’y dessiner des yeux et une bouche à l’aide d’un feutre indélébile noir. Pour plus d’effet, recouvrez les ballons de tissu blanc léger et accrochez-les au plafond. BOOOOUUHHH…

Les têtes de poupées

Ceux qui ont déjà visionné le film Chucky verront dans les têtes de poupée une valeur sûre pour foutre la trouille à tout le monde ! Si vous êtes parent et que votre fille délaisse ses poupées depuis plusieurs mois, alors recyclez-les en de créatures effrayantes. Décapitez-les et servez-vous de leur tête en guise de décoration. Vous pouvez leur peindre le contour des yeux en noir et vous servir de peinture rouge ou rouge à lèvres pour les enlaidir au possible.

Les luminaires fantômes

Peignez des bocaux en verre vides (ne prenez pas de peinture mate car l’effet ne serait plus là) ou habillez-les de bandelettes et vous créerez des petites lampes fantomatiques !

Les photophores araignées

Un pot de yaourt en verre, une bougie chauffe-plat, un feutre indélébile et une feuille de calque. Voilà les fournitures qu’il vous faudra pour confectionner ce photophore araignée.

Les sticks de sang et yeux en bocal

Pour les « prélèvements de sang », il vous suffit d’acheter des fioles de chimistes et de les remplir de jus de canneberge ou d’eau agrémentée de colorant rouge pour un effet plus soutenu.

Pour les yeux, prenez du raisin vert auquel vous ferez une pupille au feutre indélébile et mettez-les dans un bocal. Couvrez de sirop de menthe ou de citron.

Le cerveau en bocal

Voici une astuce visuelle hors pair et super facile à mettre en place ! Un chou-fleur placé dans un bocal d’eau donne vraiment l’impression d’un cerveau. Comme sur l’image ci-dessous (crédit : Madame Dentelle), vous pouvez y ajouter une étiquette : « Cerveau de Gnome » ou toute autre dénomination terrifiante…

Les recettes incontournables pour une Halloween Party inoubliable

Comme les Américains sont maîtres en matière de célébration d’Halloween, Pic Pic vous propose des recettes prises sur l’excellent site Cuisine Américaine – Culture USA. On constate qu’il faut peu de choses pour faire des repas visuellement dégoûtants mais monstrueusement bons.

Les doigts ensanglantés :

Prendre des saucisses cocktails et retirez la peau à une extrémité (cela servira à faire la base de l’ongle). Découpez des tortillas en bandelettes (envion 10 x 2 cm). Mettre les bandes-tortillas au micro-onde 10 secondes pour les ramollir. Enroulez ensuite chaque saucisse d’une bande de tortilla et les fixer avec un cure-dent. Faire cuire les saucisses ainsi parées au four préchauffé à 180° durant 7-8 minutes. Une fois sorties du four, ajoutez du ketchup sur la partie sans peau de la saucisse de manière à simuler un ongle sanglant.

Retirez les cure-dents et servez-les à vos invités.

Les mains de monstre

Achetez des gants en plastique assez larges. Remplissez-les aux extrémités d’un bonbon ou d’un bout de massepain que vous aurez travaillé en forme d’ongle. Ajoutez ensuite le pop corn et refermez chaque gant avec un ruban.

 

Les dentiers de pomme

Coupez des pommes en quartiers. Dans chaque quartier, coupez un mini quartier de manière à faire une ouverture assez grande. Arrosez vos pommes de jus de citron pour éviter qu’elles ne noircissent. Enfoncez ensuite des morceaux d’amande en guise de dents.

 

Bananes fantômes et clémentines citrouilles

Epluchez les bananes et coupez-les en deux. Enfoncez des pépites de chocolat en guise d’yeux et de bouche.

Pelez les clémentines. Insérez un morceau de céleri branche au milieu pour faire office de queue de citrouille.

 

La tombe en chocolat

Réalisez des muffins au chocolat. Une fois cuits, laissez-les refroidir avant de creuser un trou sur le dessus en grattant façon terre retournée. Plantez un bras de poupée à l’intérieur. Une idée de Lil‘Luna (http://lilluna.com), vue sur le site de Madmoizelle.com.

 

Idées de sortie avec les enfants

Cette année, le Swiss Vapeur Parc fête Halloween du 22 au 31 octobre (nocturne le 31 jusqu’à 21H). Frissons garantis à bord des petits trains qui sillonnent le parc !

Le 29 octobre, rendez-vous à Ouchy de 16H à 20H pour la fête de la courge. Décoration de courges et de biscuits, maquillages, jeux, court-métrage et même un train fantôme seront au programme, pour une soirée effrayante et conviviale à souhait.

Comme à l’accoutumée, le Signal de Bougy organise sa fête de Halloween le 30 octobre, à partir de 10H. Les enfants pourront être grimés sur place pour le prix de 5 CHF ou venir déjà déguisés. Le spectacle « Lucie, la gentille sorcière » est prévu à 15H, suivi du défilé des enfants costumés. À noter que le Parc offre de la soupe à la courge pour l’occasion. Sur inscription.

Le 31 octobre, la Maison Cailler de Broc offrira l’entrée à toute personne venue déguisée ! En outre, les enfants costumés se verront offrir une petite plaque de chocolat. De quoi se régaler !

Voilà ! Pic Pic espère vous avoir bien inspiré(e) ! N’hésitez pas à fouiller sur le Web puisqu’il regorge d’idées Do It et de tutoriels pour que votre soirée du 31 octobre soit diabolique !!!!

Sources :

Topito.com

Mademoizelle.com 

DIYcrafts.com

Affichages : 1075
1 Clics: 1075
1 Clics: 1075